Bienvenue à tous!


Blog en cours de transformation, consacré au patrimoine industriel et aux explorations urbaines. (par G. KOZUBSKI)

Votre hôte

Votre hôte
...au départ d'une visite sur le site FCB à Lille-Fives.

mardi 24 juillet 2007

Le faubourg Saint-Antoine, 24 Juillet 2007.



Idée: découvrir les cours industrielles et artisanales du faubourg Saint-Antoine et des alentours.
Durée: 3h
Matériel: appareil photo numérique, bloc-notes et plan de Paris.
Impression: l'un de mes parcours favoris, et sous un très beau soleil.


Le faubourg Saint-Antoine évoque beaucoup de choses; c'est pour certain un haut-lieu de la vie nocturne parisienne bon marché, pour d'autres un quartier d'artistes et d'ateliers mi-bobos mi-maudits, les artisans du bois, de l'ameublement, de l'orfèvrerie ou du textile y reconnaissent la principale vitrine du savoir-faire français, et les manifestants une zone de préparation et de repli entre Bastille et Nation.
C'est un quartier vivant et cosmopolite, aux rues dont la réputation n'est plus à faire ( la Roquette, rue de Lappe, rue de Charonne entre autres) et à la vie culturelle animée ( Théâtre de la Main d' Or, Opéra Bastille, Théâtre de la Bastille pour ne citer que les plus connus).
Découvrir le faubourg Saint-Antoine demande un peu de curiosité. Ses immeubles sages aux boutiques clinquantes dissimulent un réseau de cours, de passages et de ruelles étroites qui composent un quartier original et unique dans Paris. Son histoire est indissociable de celle de l'industrie du meuble. Le quartier est encore économiquement animé par les nombreux ateliers de restauration, copie de meubles anciens et création d'originaux malgré le départ des gros fabricants en banlieue à partir des années 50.


4 commentaires:

Max a dit…

Bravo, enfin un site qui va plus loin que les basiques séries de photos come on en voit sur des dizaines de sites.
Continuez à donner quelques descriptions historiques des lieux !

La brique rouge a dit…

Merci bien ;)

Anonyme a dit…

Oui vraiment un trés bon site, les briques rouges il n'y que ça dans ma ville d'origine à Amiens Chaussée Jules Ferry, un vieux quartier industriel =) !! C-O-N-T-I-N-U-E !!!
Vertumne

La brique rouge a dit…

Sympa! Je reviens justement de Picardie, une région que je connais bien et qui réserve plein de surprises de ce point de vue! Je vais mettre en ligne ma petite explo de dimanche dans une très vieille distillerie ( à vérifier) à la pérpihérie de Saint-quentin...le temps de fignoler mes recherches!